Nikola Jokic a marché sur les Knicks : 40 points à 17/23 au tir, balade au Madison Square Garden !

    411

    Le contexte était assez particulier. On le connaissait, tous, car il était difficile d’éviter les dernières merdes new-yorkaises en suivant un minimum la NBA. Charles Oakley qui se fait bouncer du stade, James Dolan qui le traite d’alcoolique, Phil Jackson qui envoie des tweets apaisants et Carmelo Anthony espérant valider une victoire pour calmer la tempête, on savait que ce match comptait beaucoup pour les Knicks. D’ailleurs, dès le début de la rencontre, les chants rendant hommage à Oakley commençaient à s’entendre vivement, le speaker du Garden ayant du mal à couvrir le bruit malgré tous ses efforts. Le seul problème, c’est que si au début les décibels étaient créées pour témoigner une affection commune envers une ancienne légende, la suite fût réservée pour des Knicks hués et totalement à la ramasse, défensivement parlant.Démarrant pourtant bien la rencontre, avec un banc productif et énergique, les hommes de Jeff Hornacek ont malheureusement flingué leur troisième quart et le peu d’effort défensif ne put être rattrapé par les exploits de Melo dans le money-time. Un ping-pong dangereux qui a pénalisé les hôtes et permis aux visiteurs de valider une belle victoire à l’extérieur.

    La Serbie a marché sur la Lettonie hier soir, voilà ce qu’on peut dire concernant deux des intérieurs les plus prometteurs de la NBA pour les années à venir. Et quand bien même on pourrait juste se baser sur du chiffre, il fallait voir la douceur de sa performance pour esquisser un évident sourire. Nikola Jokic, l’amour du basket simple.

    source : trashtalk.co