(VIDEO)Novak Djokovic dans la légende du tennis… et défenseur du Kosovo serbe !

    940
    0
    SHARE

    Dimanche soir, Novak Djokovic est devenu le premier joueur de tennis à remporter l’ensemble des tournois ATP. L’occasion de revenir sur le parcours atypique du Serbe, qui n’a jamais accepté la perte du Kosovo…

    Il y a quelques mois encore, on le croyait dépassé pour de bon, il avait perdu son jeu…mais Novak Djokovic l’a retrouvé au meilleur moment ! Après un succès aussi prestigieux qu’inattendu à Wimbledon en juillet, le Serbe a confirmé son retour au premier plan ce dimanche soir aux Etats-Unis.
    A l’occasion d’une affiche de rêve contre le Suisse Roger Federer, il n’a pas manqué l’occasion qui s’offrait à lui de remporter le Master 1000 de Cincinnati, soit le dernier tournoi ATP qui manquait à son riche palmarès.

    Sa victoire en deux sets, 6-4, 6-4, n’a pas vraiment souffert de contestation. Agressif sur les jeux de services de son adversaire, sûr de lui et poussant Federer à la faute, il remporte la première manche sans trembler. La seconde fut plus difficile avec le break réalisé d’entrée par le Suisse, avant que Djokovic n’inverse la tendance dans la foulée et ne conclut l’affaire en un peu moins d’une heure et demie.

    Ce succès vient donc s’ajouter à ses treize victoires obtenues sur les quatre tournois du Grand Chelem ainsi qu’à ses trophées acquis lors des huit autres Masters 1000, à Indian Wells, Miami, Monte Carlo, Madrid, Rome, au Canada, à Shangai et à Paris.

    Les autres légendes vivantes du tennis, Roger Federer et Rafael Nadal, voient donc leur rival les coiffer au poteau !

    Djokovic, défenseur du Kosovo serbe

    Cela ne fera certainement pas l’objet d’un reportage lors du journal télévisé de TF1 de demain, ni dans « Stade 2 » de dimanche prochain, mais Novak Djokovic est bien plus qu’un joueur de tennis, c’est aussi un fervent défenseur du Kosovo serbe.
    En 2008, lors de la déclaration d’indépendance de la province, il avait exprimé son opposition via un message diffusé à l’occasion d’un rassemblement patriotique à Belgrade. Il faut dire que son père est originaire de la région et que la famille avait dû fuir lors des bombardements de l’OTAN en 1999.

    Le tennisman est toujours très engagé dans les actions caritatives qui y sont organisées et est naturellement devenu l’une des personnalités préférées des Serbes, au même titre qu’Arnaud Gouillon, le responsable français de l’association Solidarité Kosovo.

    En 2016, l’émission Terres de Sport de TV Libertés avait consacré un reportage sur les liens unissant Novak Djokovic à la Serbie et au Kosovo. La preuve que les sportifs ne sont pas toujours les enfants pourris-gâtés et arrogants que l’on décrit !

    Novak Djokovic et les autres têtes d’affiche du circuit se retrouveront le mois prochain à l’occasion de l’US Open.

    source : breizh-info.com

    98 Shares

    Komentari