(VIDEO) Belgrade porte encore des cicatrices des frappes de l’OTAN

    198

    Vingt ans après les frappes de l’OTAN en 1999, Belgrade porte encore les cicatrices des bombardements qui ont frappé des bâtiments de la capitale serbe, y compris l’ancien bâtiment du ministère de la Défense et le siège de la chaîne de télévision nationale RTS, où 16 civils ont péri. La campagne de l’Alliance atlantique, qui a duré 78 jours, visait à mettre fin à la répression exercée par la Serbie contre le Kosovo séparatiste. IMAGES des bâtiments bombardés et des monuments commémoratifs.

    vidéo à la page suivante