Les pantoufles (patofna ili popka) : une institution en Serbie

    2724

    Vivre en Serbie réserve d’étranges découvertes. Si les pantoufles (ptofna) sont une institution en Serbie, elles sont aussi un redoutable moyen d’entamer une campagne d’intimidation. Anecdote.

    Le (la) Serbe est un curieux animal qui craint plus que tout au monde d’attraper froid. Les « patofne » (pantoufles) sont donc une institution (dès fois que le chauffage collectif ne soit pas assez élevé !). Quant à celle qui ose se promener en ballerines sans 15 paires de chaussettes et/ou collants (alors qu’il fait plus de 15°C…), c’est tout bonnement une inconsciente suicidaire. Je me suis donc fait attaquer par quasiment chaque employée du bureau que j’ai croisée (il y en a une vingtaine…) : « Mais tu es folle ? Je vais te tuer demain si t’as pas de chaussettes ! Je vais t’en acheter des jolies chaussettes ! »… et quelques minutes plus tard (comme si les menaces de mort ne suffisaient pas)… « Non mais t’as pas de chaussettes ?! Mais ça va pas ?! tu sais que tu pourras pas avoir d’enfant ?! » (le fameux rhume des ovaires qui rend stérile… je tremble de frayeur !). Euh les filles, vous voulez pas qu’on parle plutôt du Kosovo ?!

    Il y a d’ailleurs un proverbe serbe qui dit que les chaussures protègent la tête et qu’en gros les toques ne servent pas à grand chose. A côté des pieds, il y a aussi cette crainte absolue des courants d’air (et là je commence à me demander : Maman, tu aurais pas quelques ancêtres serbes ?!)… En même temps, ils ont tellement à craindre de leur système de « soins »…

    source : voyages.ideoz.fr