La France accueillera une partie des 116 migrants bloqués au large de l’Italie

    21
    © AP Photo / Olmo Calvo

    Les dizaines de migrants bloqués au large de l’Italie ont débarqué le 31 juillet grâce à un accord pour les répartir entre cinq pays européens et l’Église italienne. La France a précisé qu’elle accueillerait 30 personnes, à condition que ce soit «des réfugiés et non des migrants économiques».

    Les 116 hommes bloqués depuis cinq jours sur le Gregoretti, un navire des gardes-côtes italiens, ont débarqué mercredi après-midi dans le port militaire d’Augusta (Sicile) et ont été conduits dans le centre d’accueil et d’identification (hotspot) de Pozzallo, un peu plus au sud.

    Continuer à la page suivante