« Dernier espoir, dernière chance » : Enquête sur les terroristes du Kosovo

    390

    L’attente fut longue, désespérante, mais les victimes accueillent avec un soulagement teinté de scepticisme les premières convocations par le tribunal international chargé des crimes qui auraient été commis par la guérilla lors de la guerre du Kosovo.

    Après des mois d’apparent immobilisme, tout s’accélère: la presse kosovare spécule sur de premières inculpations cette semaine de vétérans de l’Armée de libération du Kosovo (UCK) par les cours spéciales formées en août 2015 et installées à La Haye.

    Rrustem Mustafa-Remi, 47 ans, et Sami Lushtaku, 57 ans, deux ex-commandants de l’UCK qui a mené la guerre d’indépendance contre les troupes serbes (1998-99), ont quitté dimanche Pristina, leur avocat indiquant qu’ils seraient interrogés respectivement lundi et mercredi.

    Continuer à la page suivante