Coupe Davis : La France, l’Australie et la Serbie sont en quart de finale

    1267
    Le capitaine Corrado Barazzutti félicite Paolo Lorenzi. (Reuters)

    L’Australie est qualifiée pour les quarts après avoir dominé la République tchèque (3-0). La Serbie passe aussi face à la Russie (3-0). L’Argentine, tenante du titre, est en danger face à l’Italie (1-2). Les Etats-Unis dominent la Suisse (2-0) et Canada et Grande-Bretagne sont à égalité (1-1).

    Australie – République tchèque : 3-0

    Jordan Thompson (22 ans, 65e) et Nick Kyrgios (21 ans, 15e) ont apporté les deux premiers points en dominant respectivement Jiri Vesely (23 ans, 54e, 6-3, 6-3, 6-4) et Jan Satral (26 ans, 157e, 6-2, 6-3, 6-2). La paire Sam Groth – John Peers a apporté le point décisif face à Radek Stepanek et Zdenek Kolar (6-3, 6-2, 6-2).

    Canada – Grande-Bretagne: 1-1

    Daniel Evans a aisément donné l’avantage à la Grande-Bretagne face au Canada. Il a dominé le tout jeune Denis Shapovalov (17 ans) en trois manches (6-3, 6-3, 6-4) en moins de deux heures de jeu. Mais Vasek Pospisil a ramené les deux équipes à égalité en surclassant dans le deuxième simple Kyle Edmund (6-4, 6-1, 7-6 [3]) malgré une alerte à un genou dès le premier set.

    Etats-Unis – Suisse: 2-0

    Jack Sock a donné le premier point du match contre la Suisse aux Etats-Unis. L’Américain a battu facilement Marco Chiudinelli (6-4, 6-3, 6-1). John Isner (n°23) a en revanche été beaucoup plus laborieux face à Henri Laaksonen: il a eu besoin de quatre sets (4-6, 6-2, 6-2, 7-6 [1]) pour battre le 127e mondial.

    Argentine – Italie: 1-2

    Tenante du titre, l’Argentine a mal commencé la Coupe Davis 2017. Guido Pella s’est incliné en trois sets face à l’Italien Paolo lorenzi (6-3, 6-3, 6-3) lors du premier match, sur terre battue, au Parc Sarmiento de Buenos Aires. Puis, un peu plus tard, Andreas Seppi a creusé l’écart en venant à bout de Carlos Berlocq (6-1, 6-2, 1-6, 7-6[6]).

    Samedi, l’Argentine s’est offert un sursis en remportant le double. La paire Berlocq-Mayer a pris le meilleur sur Bolleli et Fognini au terme d’un match au long cours de 4h10 (6-3, 6-3, 4-6, 2-6, 7-6[7]).

    Allemagne – Belgique: 1-2

    Dans un premier temps, La Belgique a pris l’avantage sur l’Allemagne vendredi grâce à la difficile victoire en cinq sets de Steve Darcis sur Philipp Kohlschreiber (6-4, 3-6, 2-6, 7-6[2], 7-5[5]) vendredi à Francfort après presque quatre heures d’un match aux multiples retournements de situation. Mais Alexander Zverev a ensuite égalisé en dominant Arthur De Greef (6-3, 6-3, 6-4).

    Samedi, la Belgique a pris l’avantage grâce à la victoire difficile de la paire Bemelmans-De Loore face aux frères Zverev (6-3, 7-6[4], 4-6, 4-6, 6-3).

    Croatie – Espagne: 2-1

    Ce vendredi soir, la Croatie et l’Espagne sont dos à dos. La victoire de Franko Skugor sur Pablo Carreno Busta (3-6, 6-3, 6-4, 4-6, 7-6[6]), à Osijek, avais permis à la Croatie de mener 1-0. Mais Roberto Bautista Agut, 16e joueur mondial, a tenu son rang et ramené l’Espagne à égalité en dominant Ante Pavic, 349e mondial (6-4, 6-2, 6-3).

    Samedi, le double espagnol s’est incliné en 5 sets (6-7[6], 7-6[7], 7-6[5], 2-6, 6-4) au bout de 4h28 face à la paire Mektic-Draganja. Le retour de l’Espagne dans le groupe mondial est bien compliqué.

    Serbie – Russie: 3-0

    La Serbie a pris l’avantage sur la Russie 1-0 au premier tour de la Coupe Davis après la victoire de Viktor Troicki sur Karen Khachanov (6-4, 6-7[3], 6-3, 1-6, 7-6[6]), vendredi à Nis. Le deuxième simple oppose Novak Djokovic à Daniil Medvedev. Puis l’abandon du Russe Daniil Medvedev alors qu’il était mené deux sets à un lors du deuxième simple face à Novak Djokovic a permis a la Serbie de remporter sa deuxième victoire.

    Samedi, la paire Troicki-Zimonjic a assuré la qualification de la Serbie en prenant le meilleur sur les Russes Kravchuk-Kuznetsov (6-3, 7-6[3], 6-7[5], 6-4). Les Serbes rencontreront l’Espagne ou la Croatie en quart de finale.

    source : lequipe.fr