Violemment agressé et battu par les Albanais, le ministre serbe, Marko Djuric, s’exprime sur TVLibertés

    2476
    0
    SHARE

    Marko Djuric (Marko Đurić) est le directeur du bureau du Kosovo-Métochie, organe rattaché au gouvernement de Serbie à Belgrade.

    Le Kosovo-Métochie, province sud de la Serbie, est le cœur historique de la Serbie et un trésor patrimonial de renommée mondiale pour ses monastères orthodoxes médiévaux.

    De nos jours le Kosovo est majoritairement peuplé d’Albanais musulmans, dont la présence s’est progressivement accrue à partir du Moyen Âge et la conquête des Balkans par l’Empire ottoman. Cette province a déclaré unilatéralement son indépendance en 2008, consécutivement aux bombardements de la Serbie par l’OTAN en 1999. La Serbie n’a jamais reconnu la sécession de sa province sud, de même qu’un nombre considérable de pays dans le monde, tels la Chine, l’Inde ou la Russie.

    Désormais, seul le nord du Kosovo est encore sous contrôle effectif de la Serbie. Fin mars 2018, le représentant de Belgrade Marko Djuric se trouvait dans la ville de Kosovska Mitrovica, lorsqu’il a été kidnappé et battu par un commando de police agissant au nom de l’État auto-proclamé du Kosovo. La presse occidentale n’a donné que très peu d’écho à cet événement brutal.

    Dans un entretien exclusif et inédit accordé à TV Libertés, conduit par Alexis Troude, Marko Djuric est revenu sur son agression, et a longuement évoqué la situation et les perspectives de la situation complexe du Kosovo-Métochie.

    source : tvlibertes.com

    47 Shares

    Komentari