Viande de porc : Suisse et Serbie approvisionnent l’UE

1160

Bien que toujours très limitées, les importations européennes de viande de porc continuent de progresser. Elles ont atteint 29 525 tonnes en cumul de janvier à octobre selon Bruxelles. C’est 10 % de plus qu’un an plus tôt. Une croissance à rapprocher du dynamisme de notre principal fournisseur, la Suisse (18 781 t, +2,9 %). Suit ensuite la Serbie, avec 2 199 t dirigées vers l’UE en dix mois contre seulement 614 t sur l’ensemble de l’année 2016. Norvège et États-Unis affichent également de bons résultats sur la scène communautaire avec respectivement 1 880 t et 1 412 t vendues, soit 21,3 % et 3 % de plus en un an. Seul le Chili — troisième fournisseur de l’UE — présente des signes de faiblesse, avec des volumes en chute de 26,1 % à 1 945 t.

Komentari