Sécurité doublée pour PSG – Etoile Rouge de Belgrade

    1529
    0
    SHARE

    Face à la venue annoncée de près de 2000 Serbes au sein du public parisien mercredi en Ligue des champions, le dispositif de sécurité sera très renforcé.

    La forte présence de supporters de l’Etoile Rouge de Belgrade dans les tribunes du Parc des Princes, mercredi, se confirme. Le PSG estime à près de 2000 le nombre de fans serbes ayant pu acquérir des billets pour la rencontre, malgré l’interdiction de déplacement décrétée par l’UEFA après de graves débordements lors du barrage à Salzbourg.

    Cette sanction empêche l’Etoile Rouge de vendre des billets et il n’y aura par conséquent pas de parcage visiteurs. Paris a d’ailleurs été autorisé à commercialiser ces places et la capacité du Parc sera d’environ 40 000 places. Car le PSG est lui aussi sanctionné d’un match de fermeture du Virage Auteuil, après l’utilisation massive de fumigènes contre le Real Madrid au printemps.

    Les Ultras de l’Etoile Rouge parmi les plus violents d’Europe

    Le PSG a cherché à recaser ses abonnés d’Auteuil en priorité dans le virage Boulogne, mais certains ultras pourraient aussi se retrouver dans d’autres parties du stade. Les Serbes, eux, auraient principalement acquis des billets en tribune latérale Paris, même s’il est difficile de connaître précisément la situation. Pour endiguer l’afflux des visiteurs, le club a tenté de limiter, dans la mesure de ses moyens techniques, les ventes de billet au territoire français. Malgré cela, des fans de l’Etoile Rouge sont attendus de l’Europe entière, où des sections sont disséminées.

    Les ultras du club serbe figurent parmi les plus violents d’Europe. Ils sont proches de l’extrême droite, ce qui fait craindre des incidents avec les habituels pensionnaires d’Auteuil, métissés et historiquement classés très à gauche. Des amitiés existent en revanche avec d’anciens groupes ultras de Boulogne, mais ces derniers ne devraient pas se rendre au stade.

    Le triste souvenir de Lyon-Besiktas

    La réunion de sécurité, ce lundi au Parc des Princes, permettra d’affiner le dispositif de sécurité, mais celle-ci devrait être plus que doublée. Un match normal mobilise trois unités de 80 membres des forces de l’ordre. Au moins sept unités devraient cette fois tenter d’éviter les incidents. Le club a augmenté significativement le nombre de stadiers et a décidé de laisser accéder à leur place les Serbes porteurs de billets, afin d’éviter des tensions et des regroupements autour de l’enceinte.

    En 2017, dans une configuration assez similaire, le match entre Lyon et le Besiktas, en Ligue Europa, avait été émaillé de graves incidents. Un scénario que le PSG et les autorités veulent à tout prix éviter

    source : leparisien.fr

    103 Shares

    Komentari