Sahara Occidental : La Serbie lève toute équivoque

    636
    0
    SHARE

    La République de Serbie a fermement réagi aux rumeurs colportées par des médias marocains faisant état de son appui au Maroc sur la question du Sahara occidental.

    En effet, et sur le site officiel du ministère des affaires étrangères serbe, un communiqué, sous le générique de ‘’ La République de Serbie respecte le droit international’’, dément catégoriquement de telles allégations.

    Le document affirme, en effet, que suite aux différents compte-rendus dans les médias étrangers et sur les réseaux sociaux, relatifs à la position de la République de Serbie sur  le Sahara Occidental  et des interprétations erronées de cette position, le Ministère des Affaires Etrangères de la République de Serbie saisit cette occasion pour  souligner «une fois de plus et avec force, sa position sur cette question, une position qui demeure inchangée et conséquente, basée sur les dispositions du droit international et des Résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU».

    Le document rappelle que la question du Sahara Occidental «relève de la compétence de l’ONU et pour la République de Serbie cette question est en conséquence, une question multilatérale et régionale. La République du Serbie soutient fermement l’ONU dans ses efforts, en vue de trouver une solution pour le Sahara Occidental , s’employant en faveur d’une solution pacifique, équitable, mutuellement acceptable et durable, et n’entreprenant aucune démarche unilatérale et ne préjugeant pas du résultat définitif des négociations menée sous l’égide de l’ONU» est-il clairement mentionné.

    Le communiqué poursuit, en faisant observer que «La République de Serbie comprend entièrement la sensibilité de cette question pour les parties concernées qu’elle appelle à rouvrir immédiatement le dialogue qui conduira à un règlement, fondé sur les principes que la Serbie défend et en faveur desquels elle s’emploie continuellement».

    Affichant une position de réserve, le document du MAE serbe note que «Dans le même temps, la République de Serbie, pays qui est un ami prouvé de la région et du continent africain dans son ensemble, refuse d’être impliquée dans les différents qui doivent être régler directement par les parties intéressées. En tant que pays qui a généreusement contribué à la libération du continent du pouvoir étranger et notamment en sa qualité de pays fondateur du mouvement des pays non-alignés et du pays, qui parmi d’autres, avait initié la création de l’Union africaine, la République de Serbie espère que nos amis se monteront compréhensifs à cet égard», a-t-il conclu.

    source : algerie1.com

    16 Shares

    Komentari