LE PSG VOUDRAIT METTRE 170 MILLIONS D’EUROS SUR MILINKOVIĆ-SAVIĆ

2111

Le PSG envisagerait de soumettre une offre mirobolante pour s’attacher les services de Sergej Milinkovic-Savic, milieu serbe de la Lazio Rome, selon le Corriere dello Sport. Une proposition qui ne tient pourtant pas debout.

Et le Corriere dello Sport s’était emballé ? Dans son édition de vendredi, le quotidien italien rapporte une idée folle : celle selon laquelle le PSG serait prêt à mettre 170 millions d’euros sur la table pour Sergej Milinkovic-Savic, ce qui en ferait le deuxième joueur le plus cher de l’histoire derrière Neymar (l’option d’achat de Kylian Mbappé est fixée à 145 millions d’euros, plus 35 de bonus). Des indiscrétions recueillies à Rome plus qu’à Paris par le Corriere, qui affirme tout de même « attendre la confirmation » dans les prochains mois. Et pour cause…

UNE SOMME HORS-MARCHÉ

Ce n’est un secret pour personne, les dirigeants du club de la Capitale prospectent pour dénicher un renfort dans l’entrejeu apte à prendre la succession de Thiago Motta, dont le contrat arrive à terme en juin prochain. Danilo Pereira, Fabinho, Wendel, Julian Weigl : tous font partie de la short-list parisienne et Milinkovic-Savic correspond aussi au profil ciblé par Antero Henrique. Sauf qu’il est impossible d’envisager que le milieu international serbe (22 ans, 2 sélections) quitte la Lazio Rome pour une telle somme, complètement hors-marché. Le natif de Lleida, en Espagne, figure certes parmi les joueurs les plus prometteurs au monde à son poste. Ce n’est pas un hasard si les deux clubs de Manchester, le FC Barcelone ou la Juventus Turin l’ont tous dans le viseur, ses caractéristiques rappelant étonnamment celles de Paul Pogba.

LA PROVOCATION DE TROP POUR LE PSG

Mais l’ancien de Vojvodina et de Genk, arrivé chez les Biancocelesti à l’été 2015, reste un grand espoir plus qu’une valeur sûre. Il ne totalise même pas 100 matchs avec la Lazio (95 apparitions, pour 17 buts et 14 passes décisives), n’a jamais disputé la Ligue des Champions et n’a encore que peu d’expérience internationale. Cela pourrait changer avec la perspective de la Coupe du Monde 2018, qu’il devrait disputer avec la Serbie, versée dans le groupe E avec le Brésil, la Suisse et le Costa Rica. En attendant, Milinkovic-Savic est sous contrat avec la Lazio jusqu’en 2022 et son club voudrait a priori le bloquer pour encore 18 mois, avant d’envisager de le vendre. Et à moins d’un miracle, ce ne sera pas pour 170 millions d’euros. Surtout pas au PSG, déjà sous la menace du fair-play financier et qui doit faire attention à ne pas commettre la provocation de trop.

source : mercato365.com

 

Komentari