Le parc national de Djerdap et quelques forteresses

    432
    0
    SHARE

    En Serbie vous pouvez trouver des bus qui vous emmènent à peu près partout dans le pays. Mais on ne va pas se mentir, trouver des informations sur ces bus n’est pas simple. Et puis une fois que vous êtes dans le bus, il faut aussi savoir où vous descendez !
    Pour cette raison et de nombreuses autres (tels qu’être libre d’aller où je veux quand je veux) m’ont convaincu de louer une voiture pour mes vacances de pâques et découvrir plus en profondeur ce magnifique pays qu’est la Serbie.

    Après avoir été aidé par un membre de mon association Serbe, je trouve la voiture qui m’accompagnera les 9 prochains jours pour un budget de 250 euros (ayant moins de 25 ans la note est plus cher).

    Premières étapes de mon road trip des forteresses et le parc national de Djerdap et ce, pendant deux jours.
    Je débute par la forteresse de Smederevo (à deux heures de Nis où je vis). Celle-ci est très impressionnante par sa grandeur. Pour rentrer à l’intérieur il faut payer 120 dinars (à peu près 1 €). Vous aurez une sympathique vue sur le Danube, depuis le haut de la forteresse.

    P1020256-BorderMaker

    Forteresse Smederevo

    P1020241-BorderMaker

    Forteresse Smederevo

    Ensuite direction Ram, un petit village au bout d’une route et au bord du Danube. À cet endroit, le Danube est tellement large qu’on pourrait penser être au bord d’un lac. La forteresse se trouve en haut d’une petite colline. Abandonnée à une certaine époque, aujourd’hui elle est en rénovation. J’ai profité d’un rayon de soleil pour faire une pause dans mon trajet et m’assoir au bord de l’eau. J’ai trouvé que Ram était un petit coin paisible. Il n’y a pas grand-chose à y voir à part la forteresse mais c’est un arrêt sympa pour se reposer.

    P1020259-BorderMaker

    Forteresse de Ram

    P1020266-BorderMaker

    Forteresse de Ram

    P1020267-BorderMaker

    Forteresse de Ram

    P1020273-BorderMaker

    On the road. D’un côté de la route le Danube qui marque la frontière avec la Roumanie. De l’autre côté un petit lac.

    Enfin, je pars en direction de la forteresse la plus convoitée de mon voyage : celle de Golubac. Elle marque le début du parc national de Djerdap et on ne peut franchement pas la rater. Malheureusement, elle est aussi en rénovation et il est impossible de la visiter. Mais juste la voire d’extérieur est assez impressionnant et m’a suffi.

    P1020282-BorderMaker

    Forteresse Golubac

    P1020276-BorderMaker

    Forteresse Golubac

    P1020298-BorderMaker

    Forteresse de Golubac

    Pour rejoindre mon Airbnb je continue avec la route qui longe le Danube. On m’avait dit que la route était dangereuse mais je ne l’ai pas ressenti. L’avantage de venir hors saison est aussi de ne pas croiser trop de monde sur la route, ce qui me semble être principal danger sur cette route.

    P1020384-BorderMaker

    On the road

    P1020364-BorderMaker

    On the road

    Mon Airbnb se trouve au bord de la route après la petite ville de Golubinje. C’était assez magique de regarder par la fenêtre de la chambre et de voir le Danube. Par ailleurs, le propriétaire aimant pêcher il avait aussi un ponton sur le Danube. Autant vous dire que j’ai passé ma soirée jusqu’au coucher du soleil sur ce ponton.

    P1020305-BorderMaker

    Vue sur le Danube depuis mon Airbnb

    P1020334-BorderMaker

    Coucher de soleil sur le Danube

    Le lendemain je décide d’aller voir la tête du roi Décébal sculpté dans la roche en Roumanie que l’on peut voir depuis la Serbie. On la voit très bien depuis la Serbie mais vous avez aussi possibilité de vous rapprocher en allant en Roumanie. Pour ma part avais pas la motivation d’attendre à la frontière juste pour aller voir cette tête.

    P1020352-BorderMaker

    Tête de Décébal

    Ensuite direction Donji Milanivac pour se renseigner sur les randonnées à faire dans le parc de Djerdap. On m’explique que pour aller randonner il faut être accompagné d’un ranger. À ce que j’ai compris, le parc étant protégé, il est interdit de partir seul à la découverte du parc pour ne pas endommager quoi que ce soit.
    J’ai été inquiète par rapport au prix d’une excursion avec un ranger. En fin de compte on paie seulement l’entrée du parc 270 dinars. Ainsi me voilà partie pour une courte promenade d’une heure (aucun ranger disponible pour une plus grosse randonnée). La randonnée permettant d’observer un très beau point de vue sur le Danube.

    P1020416-BorderMaker

    P1020408-BorderMaker

    Panorama sur le Danube

    Je pense que c’est un parc où il est bon de rester deux jours ou un peu plus si on veut vraiment le découvrir et y marcher. Et pour faire de bonne randonnée, il faut je pense se renseigner la veille du jour où vous voulez marcher pour pouvoir «réserver» un ranger.

    source : les-voyageurs.fr

    26 Shares

    Komentari