COUPE DU MONDE 2018 – SERBIE : LA FÉDÉRATION DÉPOSE PLAINTE À LA FIFA

    5706
    0
    SHARE

    Deux jours après sa défaite sur le fil contre la Suisse (1-2), la Serbie ne digère pas l’arbitrage de l’Allemand Felix Brych et a déposé une plainte officielle à la FIFA pour se plaindre de la situation.

    Depuis la défaite contre la Suisse (1-2), les Serbes sont condamnés à l’exploit face au Brésil ce mercredi (20h00). Mais l’arbitrage de Felix Brych n’a pas du tout plu à la fédération serbe, qui a décidé d’envoyer une plainte à la FIFA. « Nous avons soumis sept enregistrements vidéo montrant clairement la tendance de Brych à prendre des décisions contre notre équipe nationale. (…) Les images vidéo de toutes les situations litigieuses tout au long du match prouvent le fait que nous avons subi de graves dommages lors de ce match », a déclaré la Fédération serbe de football dans un communiqué publié tard samedi.

    UN PENALTY NON-SIFFLÉ SUR MITROVIC ?

    Dans le viseur, une supposée faute dans la surface de deux défenseurs suisses sur Aleksandar Mitrovic, alors que les deux équipes étaient à égalité, un partout. « La VAR a été utilisée dans tous les matches et ses avantages ont été appliqués à de nombreuses situations contestables, reprend la Fédération. Nous nous demandons pourquoi la Serbie est la seule équipe à la Coupe du Monde qui doit faire avec un arbitre qui ne vérifie pas la rediffusion des situations discutables, et tout cela au détriment de notre équipe. »

    LE SÉLECTIONNEUR SERBE VEUT JUGER L’ARBITRE À LA HAYE

    Le communiqué poursuit même :  « Nous ne comprenons pas comment un arbitre allemand a pu être sélectionné pour un match entre la Suisse et la Serbie. Il est bien connu qu’un des cantons de la confédération de Suisse est un canton allemand ». Et la Fédération n’est pas la seule à s’exprimer. Le sélectionneur serbe Mladen Krstajic a dérapé en conférence de presse : « Je ne donnerais pas (ndlr : à M. Brych) un carton jaune ou un carton rouge, je l’enverrais à La Haye (ndlr : où se trouve le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie, où sont jugés les crimes de guerre). Là-bas, ils pourront le juger, comme ils l’ont fait avec nous ». La FIFA a décidé ce dimanche d’ouvrir une procédure disciplinaire à l’encontre du coach des coéquipiers d’Aleksandr Kolarov.

    source : football365.fr

    330 Shares

    Komentari